florence masnada - defi terresens - 2015 - val thorens

Défi Terrésens : 5 questions à Florence Masnada

8 mars 2016

Ex-membre de équipe de France de Ski, Florence Masnada a toujours développé des contacts avec le monde de l’entreprise. Participante du Défi Terrésens depuis ses débuts, elle sera la « marraine » de l’édition 2016.

Propos recueillis par : Jérôme Burdet

Quelle est votre implication auprès de la jeune génération de skieurs et skieuses ?

Grâce à ce défi, cela nous permet de vraiment les rencontrer, d’échanger avec eux et de leur donner des moyens d’aller au bout de leur passion.  C’est une manière de redonner au ski ce qu’il m’a apporté.

Quels sont les conseils et les valeurs que vous souhaitez leur transmettre ?

Je pense qu’il est important d’être honnête, de parler de nos expériences mais surtout on n’est pas là pour donner des leçons. Le travail, la remise en question, le plaisir, le respect.  Je le fais avec les étoiles du sport avec d’autres champions et espoirs du sport français.

Quelles sont pour vous les principales différences entre ces champions en herbe et les champions de votre génération ?

C’est plus difficile aujourd’hui. Personnellement, si je devais commencer le ski aujourd’hui, ce n’est pas sûr que j’aurais fait une carrière. Question de moyens. Les conditions d’entraînement sont plus complexes avec les problèmes de neige et la nouvelle génération doit aussi composer avec les réseaux sociaux, apprendre à communiquer…

Vous  participez au défi Terrésens depuis sa création en 2014, vous serez la « marraine » du prochain défi à Aix les Bains en juin 2016, pour quelles raisons êtes-vous fidèle a ce projet ?

Il me permet de faire le lien avec les prochaines générations, à redonner au ski. Si je peux en aider quelques uns même un tout petit peu c’est top. L’équipe de Terrésens fait un travail formidable et insuffle un super état d’esprit. Cela nous permet de transmettre ce qu’on a appris, sinon ce serait perdu ou oublié. À Aix Les Bains, le cadre sera différent et le fait de faire des activités permettra de créer des liens rapidement.  On a essayé de réfléchir à comment faire pour rendre ces journées encore plus riches et instructives pour tous. Des activités en petites équipes, des tables rondes et ensuite il faut laisser les relations se nouer naturellement. Nous avons tous beaucoup de valeurs communes et c’est une force incroyable.

Vous êtes un modèle de reconversion, attirez-vous l’attention des jeunes sportifs sur la manière de préparer et anticiper au mieux leur fin de carrière ? Comment ?

C’est gentil mais je ne suis pas du tout un modèle. En revanche oui il faut que les jeunes préparent leur reconversion. C’est bon pour leur équilibre et leur ouverture d’esprit. Ils doivent apprendre à se connaître, et définir au mieux ce qui les motive (en dehors du ski) et au minimum ils doivent apprendre l’anglais ce n’est pas difficile aujourd’hui. Et cela leur servira toujours.

defi-terresens-flo-masnada

Quelques mots sur Florence Masnada

Vainqueur de la Coupe du monde en combiné en 1991 et double médaillée olympique, Florence Masnada partage désormais son temps entre son activité de consultante qui l’amène à intervenir dans de nombreux colloques, séminaires ou stages dans lesquels elle fait part de son expérience de sportive de haut niveau et transpose les valeurs du sport à celles du management en entreprise. En parallèle et depuis 2009, la skieuse intervient sur Eurosport, RMC ou Europe 1 pour commenter les grands rendez-vous du ski.

Tags : , ,

Classés dans :,

Un commentaire